Les plus belles toitures végétalisées de France

Vegetalisation toiture - Toiture vegetalisée - Entreprise etanchéité

100 hectares de toiture végétalisée, murs et façades dans toute la capitale, tel est l’objectif que s’est fixé la mairie de Paris pour 2020. Une vision qui s’assimile à la mise en place d’un environnement social et économique favorable pour tous.

Végétalisation toiture et façades dans tout Paris

De plus en plus de collectivitéVegetalisation toitureles sont séduites par les projets d’agriculture et de végétalisation. C’est le cas particulièrement de la mairie de Paris où Sandrine Morey, Directrice générale de la SEMAPA (Société d’étude, de maîtrise d’ouvrage et d’aménagement de la ville de Paris), et Pénélope Komites, Adjointe à la Mairie de Paris chargée des espaces verts, de la nature en ville, de la biodiversité, de l’agriculture urbaine et des affaires funéraires, ont apposé leur signature sur la charte « Objectif 100 hectares ».

Ce projet fait notamment suite à l’appel à projets « Parisculteurs » que la Ville de Paris a lancé ultérieurement. Un projet qui vise à inciter tous les partenaires de la ville à végétaliser les façades, les murs et les toitures des bâtiments jusqu’à couvrir une superficie de 100 hectares de plantations dans tout Paris, d’ici à 2020. Un tiers de ces plantations sera entièrement consacré à l’agriculture urbaine.

Promouvoir la biodiversité dans la capitale

Grâce à la signature de cette charte, Paris pense développer un nouveau concept de l’urbanisation où la nature aura une place prépondérante. La ville pense essentiellement faire la promotion d’une végétalisation du bâti dans le respect total de l’environnement. Il s’agit de réaliser un projet qui va contribuer au développement de la biodiversité parisienne, la gestion des eaux ainsi que la mise en place d’une agriculture urbaine multifonctionnelle qui s’intègre entièrement dans les circuits courts de proximité au côté des agriculteurs locaux.

Pour la Ville de Paris, végétaliser les toitures de la France va apporter des changements énormes non seulement au niveau de l’environnement mais aussi du cadre social et économique. Les constructions neuves, ainsi que les logements en rénovation seront les principaux centres d’intérêt qui vont aider la commune parisienne à multiplier les toitures végétalisées.

Les avantages des toitures végétalisées

Il y a beaucoup d’avantages à avoir un toiture vegetalisée. D’un côté purement esthétique, il est quasi inconcevable de comparer un toit végétalisé à une toiture en béton. De plus, les plantes ont un grand pouvoir de capter le dioxyde de carbone (CO2) et sont donc capable de limiter les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Par extension, les toits végétalisés vont assurément aider à réduire les pollutions de l’air, puisqu’ils vont également absorber des particules fines et des gaz polluants comme le NOx, l’azote, le monoxyde de carbone ou encore le SO2.

D’un côté pratique, comme il est quasi impossible de nos jours de se trouver une parcelle de terrain sur laquelle cultiver quelques légumes et fruits, l’idée de mettre en place des toits potagers va permettre une petite production de fruits et légumes en pleine ville. Les salades, les tomates et les oranges vont non seulement embellir nos toits, mais aussi nous garder en bonne santé. Les toits végétalisés vont rafraîchir l’intérieur des bâtiments pendant la période estivale.

D’un point de vue purement environnemental, remplacer les surfaces sombres comme les revêtements d’asphalte par une végétation, dans un environnement urbain, permet de limiter le réchauffement des villes. De plus, les toits végétalisés constituent un refuge naturel pour la faune urbaine telle que les invertébrés ou les oiseaux.

Pour le reste, et non le moindre, végétaliser les toits permettent de rallonger leur durée de vie car ils sont alors mieux protégés contre les radiations UV été les intempéries. Les toits végétalisés permettent en outre, de réduire l’usage de la climatisation en climat chaud, car la végétation réduit de manière naturelle, le flux de chaleur, grâce à l’évapotranspiration. En hiver, ils limitent inversement la perte de chaleur. C’est aussi une bonne option pour le traitement entretien toiture.

Enfin, les toits végétalisés en ville ont l’avantage de retenir les eaux pluviales pour ensuite les libérer plus lentement. Les risques d’inondations sont alors fortement réduits. Vous aurez moins souvent à avoir recours à une rénovation toiture ou faire une recherche de fuite. Vous pouvez aussi bénéficier des avantages d’une voiture végétalisée. N’hésitez pas à faire appel à Languedoc Étanchéité, votre entreprise étanchéité dans le Languedoc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *