Conseils d’expert pour construire sa propre toiture végétalisée

maison toiture vegetalisee

Le toit végétalisé gagne actuellement en popularité. En effet, c’est une pratique qui présente de nombreux avantages. En plus d’être une bonne chose pour l’environnement, elle maintient la biodiversité. Elle améliore également la performance énergétique de votre habitat en influençant votre étanchéité maison. Mais quelles sont les étapes à suivre pour installer soi-même sa toiture végétalisée ?

Choisir le cadre où vous allez installer votre toiture végétalisée

C’est une étape importante pour optimiser votre toiture végétalisée. Premièrement, assurez-vous que le cadre que vous avez choisi supporte une charge minimale de 83 kg/m². Vous devez ensuite l’installer sur le pourtour de votre toiture et le mettre au même niveau que la couche de terre que vous installerez. Cette couche dépendra entièrement du type de végétaux que vous allez planter. Et enfin, mettre une bâche pour étanchéifier la structure. Vous avez le choix entre un cadre en bois qui est plus facile à réaliser ou un cadre en métal qui résiste mieux et qui a donc une durée de vie plus longue.

Étanchéifier votre toit végétalisé

C’est également une étape à ne pas prendre à la légère même si votre toit a déjà une étanchéité parfaite. Cette dernière est importante si vous avez opté pour ce type de toit pour optimiser votre isolation toiture. Elle est à regarder de plus près, car une fois que vous aurez installé le substrat et les végétaux, vous ne pourrez plus la changer. La bâche est le matériau le plus utilisé dans ce contexte. Vous devez seulement l’installer tout le long du cadre que vous avez mis en place précédemment. Elle est également importante pour assurer une bonne croissance de vos végétaux.

Penser au drainage

Un toit est généralement incliné donc, il est quasiment impossible que les eaux stagnent. Toutefois, pour plus de sûreté, vous devez mettre en place un drainage supplémentaire. C’est une précaution indispensable pour éviter de rajouter du poids à l’ensemble de la charge. De plus, cela pourrait nuire à la survie de vos végétaux s’il n’est pas renforcé. Car le but d’une végétalisation toiture, est qu’elle fleurisse et non qu’elle pourrisse. Pour cela, vous pouvez utiliser une plaque de polystyrène ou de pouzzolane. Pour terminer, vous devez faire quelques trous à la hauteur du drainage. Cela va permettre à l’eau de s’évacuer au niveau des gouttières.

Bien choisir son substrat et les végétaux

Le substrat est un mélange de terre et gravillons où vos plantes vont fleurir. Toutefois, ce mélange peut varier selon le type de végétaux que vous voulez planter. Pour votre rénovation toiture, demander d’abord à un professionnel quel substrat prendre pour chaque plante. Pour les végétaux, les sedums sont les plus utilisés dans ce type de toiture. Ces plantes existent en différentes couleurs et peuvent être directement semées sur la terre avec des petits morceaux. C’est une plante très résistante, car elle supporte très bien le changement de climat et les différentes intempéries. De plus, elle arrive se répandre rapidement dans un espace, vous n’aurez pas à attendre longtemps pour la voir fleurir.

Conclusion

Faire soi-même sa toiture végétalisée n’est pas impossible. Toutefois, vous aurez besoin d’un conseil d’un pépiniériste sur le choix de substrat et des végétaux. Si vous avez une préférence particulière, faites-lui part, il saura vous conseiller.

À défaut, si vous ne vous en sortez pas, faites appel à un nos expert pour installer l’ensemble de votre toiture végétalisée via notre formulaire de demande de devis de réalisation d’une toiture végétalisée. Nous pouvons intervenir dans tout le Languedoc Roussillon, et ses alentours tel que de Montpellier à Perpignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *