Les étapes à suivre pour construire une terrasse en bois

Travaux terrasses

Avoir une terrasse dans sa maison est un grand avantage. Elle peut devenir un véritable lieu de vie, car c’est une sorte d’extension de votre maison. Si vous avez besoin d’entreprendre des travaux-terrasses, vous devez suivre certaines étapes. Même si vous avez décidé de le faire vous-même ou vous voulez faire appel à un professionnel, il est toujours important de connaître ces étapes.

Se pencher sur le plan et sur la réglementation

Construire une terrasse en bois n’est pas un acte à prendre à la légère. Même si vous faites appel à une entreprise étanchéité pour sa construction, cette première démarche vous incombe. Vous avez peut-être déjà une image en tête pour votre extérieur ? La première chose à faire est de le mettre sur papier et le convertir en un plan. Vous en aurez besoin pour les documents de dépôt et la déclaration de travaux. En effet, quel que soit le type de terrasse que vous voulez construire, vous avez besoin de l’autorisation de votre mairie. Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour la réalisation du plan. L’acceptation de votre dossier dépend en grande partie de ce dernier.

Déterminer la structure qui convient à votre terrasse en bois

La durée entre le dépôt et l’acceptation de votre dossier peut prendre jusqu’à 3 mois. Toutefois, vous n’êtes pas obligé d’attendre ce délai avant de déterminer tous les éléments de votre future terrasse. En premier lieu, vous devez penser à la structure de cette dernière. Plusieurs solutions s’offrent à vous et vous n’avez qu’à choisir. Vous avez le choix entre une construction-terrasse en bois sur une dalle béton, un sol stabilisé ou un sol non stabilisé. Avec une structure en béton, il suffit de fixer les lambourdes avec à l’aide de chevilles. Avec un sol stabilisé, il suffit de mettre des pots réglables à clouer avec les lambourdes. En ce qui concerne une installation sur une herbe, terre ou gazon, vous aurez besoin de vis de fondation.

Choisir les lames de terrasse

C’est également un travail que vous pouvez faire en amont. Une création-terrasse dépend en général de ces éléments donc, vous devez prendre le temps de les choisir. Vous avez de nombreux choix à votre disposition comme les bois naturels ou naturels modifiés et les bois composites. La détermination de votre choix dépend de votre budget, de l’aspect dont vous voulez et du niveau d’entretien. Les bois naturels modifiés subissent un traitement à haute température et cela lui confère une grande stabilité et une durabilité. Le bois composite ne nécessite pas beaucoup d’entretien or, il peut garder longtemps sa couleur d’origine. Il est recommandé de n’acheter les lames de terrasse qu’une fois que vous avez franchi les barrières administratives.

Installer votre terrasse en bois

Une fois que vous avez l’autorisation de commencer vos travaux, vous pouvez maintenant les commencer. Puisque vous avez déjà pensé à la structure de votre extérieur, il est maintenant temps de l’installer. Pour une belle optimisation de votre terrasse, ne bâclez pas les travaux étanchéité qui consistent à mettre les bandes étanches sur les lambourdes. Une fois que tout cela est mis en place, vous pouvez actuellement procéder à la découpe des lames que vous avez choisies. Pour le faire, il faut prendre les bonnes mesures. En même temps, vous pouvez mettre les prés percés. Il est maintenant temps de lancer l’installation. Vous pouvez avoir besoin d’une scie circulaire pendant vos travaux.

Conclusion

Mettre en place une terrasse en bois n’est pas difficile en soi, toutefois, si vous faites appel à un spécialiste, vous aurez un rendu agréable et professionnel. De plus, vous pouvez bénéficier de son savoir-faire et ainsi profiter de ses conseils sur le choix des matériaux ou sur l’esthétique. En revanche, si vous estimez que vous y arriverez tout seul, vous avez toutes les cartes en main pour réussir une belle terrasse en bois à profiter avec votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *